Chemins de créations : quand l’art se met au service du social

Publié le par C.R

bandeau culture-copie-1

L’association « Terres à Vivre » organise son festival du 25 avril au 8 mai 2009. La cohésion sociale demeure le but premier de l'évènement qui aura lieu dans la commune de Buissoncourt en Meurthe-et-Moselle. Plus d’une quarantaine d’artistes et une trentaine de bénévoles participeront à l’opération.


  Lassociation « Terres à vivre », fondée en 2000, regroupe des travailleurs sociaux et des responsables du secteur sanitaire et social. Toute l’année elle participe activement à soutenir et à accompagner des personnes connaissant des difficultés à un moment de leur vie (handicap, maladie, troubles psychiques, deuil, exil, traumatisme) . Par la mobilisation d’un réseau d’acteurs elle prône l’entraide, afin d’empêcher l’isolement, et ainsi permettre de reprendre goût à la vie. « Les chemins de créations » s’imposent donc comme une nécessité, dans une société où l’individualisme prime. « Nous mettons en place un réseau d’accompagnateurs, celui qui a été aidé peut aider à son tour en tant que bénévole» indique Elisabeth Perry, présidente de l’association. Outre les bénévoles, des professionnels du domaine médical aident à la coordination du projet.


Comment mettre le social au service de l’art, et réciproquement. « Nous proposons ainsi des activités sociales partagées », renchérit Elisabeth Perry. « Derrière le projet, c’est tout un ensemble, une façon pour les personnes en difficulté de recréer des liens. » Cet événementiel est sous-tendu par toute une préparation. La mise en place de chantiers de mars à décembre montre en effet qu’il ne s’agit pas seulement d’une activité temporaire, le but étant d’apprendre à faire et à agir, en instaurant une synergie vers la création artistique, sans oublier de faire apparaître la notion de difficulté : « Notre expérience montre aussi que si nous travaillons avec des personnes motivées, nous trouvons notre propre motivation » affirme la présidente de Terres à Vivre.


« Les chemins de créations » déploieront de nombreuses activités partagées (jardins, ateliers de créations, chantiers, stage « sculpture sur bois »), en parallèle avec des actions de soins et d’accompagnement. Une mesure festive, sous la patte artistique d'Elisabeth Roux-Jury, peintre et plasticienne. Un parcours semé d’œuvres de toutes sortes et de toutes matières colorera cette manifestation. A travers, entre autres, la peinture, la photographie ou encore la sculpture, une quarantaine d’artistes exposeront leurs travaux à Romémont. Des créations collectives viendront compléter le tableau, amenant une dimension sociale supplémentaire. Les compositions seront présentées au grand public du 1er au 8 mai à Buissoncourt, avec le concours de la mairie. L’association souhaite grâce à ce festival faire naître un espace de mobilisation, de rencontre et d’échanges, fondé sur la coopération.
séparation-copie-1
logo LPC
Article publié sur La Plume Culturelle, le 24 avril 2009

Publié dans Articles Parus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article