Communiquer pendant la Première Guerre Mondiale

Publié le par C.R

bandeau societe

Jusqu’au 18 décembre 2009 se tient au Mémorial de Verdun une exposition sur les communications pendant la Grande Guerre. Intitulée « L’arme oubliée », elle apporte des informations inédites sur l'importance et l' évolution technologique des moyens de communication pendant la Première Guerre Mondiale.

 

  La guerre ne se gagne pas seulement sur les champs de bataille. Il semblerait pourtant que l’Histoire ait omis de prendre en compte une donnée importante lors du conflit de 14-18 : les moyens de communication. Verdun en son Mémorial souhaite réveiller les esprits en consacrant une exposition à ce thème jusque-là peu évoqué. « Il n’y a effectivement que très peu d’ouvrages sur le sujet », confirme Marie-Estelle Tillard, responsable des collections et des expositions temporaires. L’année dernière, le mémorial de Verdun avait proposé une manifestation sur les icônes et les caricatures. C'est la suite logique sur les outils de communication qui arrive donc pour l’exposition de 2009. L’importance des transmissions pendant les affrontements est d'autant plus à signaler en raison de la durée des combats, et de la mondialisation du conflit.

 

La Première Guerre Mondiale a ainsi entraîné un formidable développement des techniques et des moyens de communication, qui vont devoir s'adapter aux différentes armées et être produits de manière industrielle pour répondre à la demande et à la nécessité. « Il faut souligner les progrès rapides accomplis durant les hostilités » renchérit Marie-Estelle Tillard. « C'est grâce aux améliorations techniques que la radio civile a ainsi pu être développée ». On intègre désormais davantage la notion de distance, puisque pour la première fois il est possible de communiquer jusqu'à des points géographiques très éloignés les uns des autres. Sans parler de la réception quasiment instantanée des correspondances, avec l’arrivée du télégraphe électrique, du téléphone et de ses réseaux. L’exposition reste centrée sur la France et l’Allemagne, compte tenu des vastes chantiers concernés durant la période 1914-1918.


Plusieurs approches seront ainsi présentées. La cohabitation de techniques différentes, les choix distincts entre la France et son voisin germanique, la communication sur le champ de bataille de Verdun... de multiples problématiques viendront compléter les présentations de supports. Vous pourrez ainsi découvrir des illustrations, documents et appareils variés, à savoir des postes téléphoniques de l’époque, des T.S.F, des cages à pigeons ou encore des projecteurs, le tout mis à disposition pour la plupart par des collectionneurs privés ou issu des collections propres du Mémorial. Une exposition qui devrait attirer un public d’amateurs durant l'année et plus particulièrement durant les périodes estivales.
séparation-copie-1
logo LPC
Article publié sur La Plume Culturelle, le 9 mai 2009

Publié dans Articles Parus

Commenter cet article