«Demandez-nous la lune», un festival pour les rêveurs

Publié le par C.R

bandeau culture-copie-1

La halle verrière de Meisenthal accueille les 30 et 31 mai prochains le festival « Demandez-nous la lune ! ». A travers des spectacles d’art de rue, concerts, performances théâtrales, contes, la commune vit au rythme de l’évènement pendant deux jours. Deux jours pour décrocher la lune.


« Demandez-nous la lune » est né à Meisenthal. De la commune mosellane nous parviennent de nombreuses histoires, contées par les « Montsanger », afin d’attraper la précieuse lune. Elles racontaient qu’un troupeau de vaches vida le lac afin de récupérer le satellite terrestre par son reflet, mais une fois épuisé, l’étang n’avait pas fait don de la lune. Les habitants soupçonnent encore une vache de l’avoir avalée. Ou encore, les rêveurs tentèrent de la pêcher à l’éprouvette, en vain. « Ces histoires locales collent vraiment à la peau du village » narre Pascal Klein, directeur du CADHAME (Collectif Artistique de Développement de la Halle de Meisenthal). « Le titre du festival a une double lecture : d’une part en rapport à toutes les histoires, et d’autre part parce qu’on tente de mettre en place un beau festival en milieu rural, avec un vaste programme diversifié. »


En montant ce festival dans un contexte rural, les organisateurs souhaitent donc montrer que les petits villages aussi peuvent se prévaloir d'une programmation de qualité. « On défend depuis toujours notre territoire à travers les efforts que l’on met dans le choix des artistes et aussi grâce à des valeurs écologiques », ajoute Pascal Klein. lls collaborent ainsi avec les commerçants du coin, mettent en avant les produits bio, soutiennent les entreprises locales, nombreuses à se trouver en difficulté. La région subit en effet de plein fouet la conjoncture économique, notamment avec le rachat des entreprises d’eaux minérales voisines par la multinationale Nestlé. Une solidarité naturelle qui donne à la manifestation une ambiance conviviale. Elle se distingue également en offrant la possibilité de passer la nuit sur un transat, ou encore de profiter d'en-cas faits maison, au sein de la halle verrière.


L’ancienne fabrique n'est pas une salle classique. Il s’agit d’une représentation de la rue, ayant pour avantage non négligeable d’être couverte, afin de proposer des spectacles à l'extérieur comme à l’intérieur. L’usine accueille le public pour lui présenter un vrai spectacle d’art de rue. « Demandez-nous la lune » espère attirer, pour les deux jours de festival, environ 2000 personnes, au sein des 3200m² qu’abrite le bâtiment. Pour la troisième édition, 15 spectacles différents d’une dizaine de compagnies et de nombreux autres artistes se joignent à l’évènement pour faire rêver les habitants de Meisenthal. Et qui sait, peut-être que cette fois-ci, ils l'attraperont ? La lune...
séparation-copie-1
logo LPC
Article publié sur La Plume Culturelle, le 23 mai 2009

Publié dans Articles Parus

Commenter cet article