Les chercheurs en haut de l'affiche en Lorraine

Publié le par C.R

bandeau culture-copie-1

Du mardi 21 au vendredi 24 avril 2009 aura lieu au Palais des Congrès de Nancy la dixième édition du festival du film de chercheur. Dans une actualité lourde qui concerne le statut des enseignants-chercheurs, voici un moyen de découvrir les travaux de multiples scientifiques, via des thématiques aussi diverses que variées.


La volonté de l’Université de Nancy et du CNRS de relancer cet évènement en 2009 se poursuit, associée cette année avec l’Université Paul Verlaine de Metz. Parmi les118 films parvenus du monde entier (Belgique, Espagne, Cameroun, Madagascar..) et visualisés par le jury de présélection, seuls 15 d’entre eux auront la chance de voir leur nom inscrit au palmarès. Cette édition se veut d’abord un lieu de rencontres entre passionnés des sciences, par une recherche via le film, tout en présentant une programmation très diversifiée. De la biomécanique à la physique en passant par les sciences économiques ou l'ethnologie, chacun pourra trouver son bonheur, et découvrir d’autres domaines plus méconnus. Milicia Pejanovic, secrétaire générale du festival, présente d’ailleurs l’évènement comme populaire : « C’est une manifestation, de par les films ou les soirées thématiques, qui est ouverte au grand public, afin de vulgariser la recherche. »


Le choix du jury suffit à lui seul à justifier ses propos. Outre les membres du CNRS, chercheurs ou scientifiques, à l’image du président Alexis Martinet (Vice-président de l’Institut cinématographique scientifique, Paris), celui-ci accueille également Thierry Gelhaye. Le présentateur de l’édition du 19/20 Lorraine de France co-présente notamment Heureux qui communique les Sciences, un magazine qui permet l’accès des sciences au plus grand nombre. Un hommage tout particulier sera d’ailleurs rendu à Jean Painlevé, initiateur du cinéma scientifique grand public en France. Toutes les projections seront suivies de débats avec leurs réalisateurs, afin de rendre la manifestation accessible à tous. Par ailleurs, les organisateurs souhaitent mettre en avant le volet scolaire du festival par le concours Chercheurs en herbe. En effet, des classes de primaire au collège proposeront cinq réalisations de quatre minutes chacune. La meilleure prestation sera diffusée vendredi soir, à l’occasion de la soirée Palmarès, où les lauréats "seniors" seront également désignés.


Et quelle lourde tâche pour le jury de déterminer un vainqueur parmi les 15 films proposés ! « Vous pourrez découvrir de très belles images des Iles Kerguelen, aussi bien que la recherche appliquée concernant la sécurité routière. Dans ce grand nombre de thématiques, chaque film a son propre charme ». Milica Pejanovic nous parle également de son coup de cœur, Cherche Toujours de Mathias Thery et Etienne Chaillou, qui sera proposé hors-compétition, en avant-première mardi 21 avril lors de la soirée d’ouverture. « Il présente de façon extraordinaire la vie des chercheurs, par la sacralisation de la recherche fondamentale, et les coulisses d’un laboratoire. » Cette dixième édition du festival du film de chercheur aura donc pour objectif avoué de tout simplement soutenir, défendre la recherche et lui rendre hommage... Comme pour nous rappeler qu’elle ne doit en aucun cas se sentir menacée.
séparation-copie-1
logo LPC
Article publié sur La Plume Culturelle, le 18 avril 2009

Publié dans Articles Parus

Commenter cet article